Comment calculer la puissance monophasé et triphasé ?

4.1/5 - (19 votes)

Le calcul de puissance monophasé et triphasé permet de déterminer la puissance maximale de son installation électrique. Choisir la bonne puissance apparente est important lors de la souscription à un contrat d’électricité pour maîtriser sa facture et prévenir un dépassement de puissance. Découvrez alors comment trouver et calculer sa puissance apparente.

Comment trouver sa puissance apparente?

La puissance apparente correspond à la puissance maximale d’une installation électrique. Elle se répartit en deux types de puissances, la puissance active et la puissance réactive. Cette donnée exprimée en kVA (kilo voltampère) permet aux fournisseurs d’énergie de bien dimensionner les installations électriques et les appareils protecteurs afin de prévenir que le compteur disjoncte. Elle permet au consommateur de mieux comprendre son contrat.

La puissance apparente d’une installation électrique est affichée sur le compteur. Elle est également indiquée sur le contrat de souscription.  Pour trouver sa puissance apparente de demander une estimation sur mesure auprès de son fournisseur d’électricité ou d’effectuer le calcul puissance électrique triphasé ou monophasé.

Comment calculer la puissance maximale de son installation électrique ?

Pour calculer la puissance maximale de son installation électrique, il suffit de multiplier la tension par l’intensité du courant. La formule à appliquer est la suivante :

S (puissance maximale en KVA) = U (tension du courant en Volt) x I (intensité du courant en Ampère)

Calcul de puissance monophasé

Une installation électrique monophasée présente souvent une tension de 230 V pour une intensité de 40 A. La puissance maximale en monophasé est généralement de 9.2 kVA. Son calcul se fait comme suit :

S = 230 V x 40 A = 9.2 kVA (9200 VA)

Calcul de puissance en kVA triphasé

Le calcul puissance en KVA triphasé d’un raccordement de 230 ou de 400 V se fait selon la formule suivante :

                   Puissance en KVA = √3 x U x I

Pour une intensité de courant de 25 A, la puissance en kVA d’un raccordement triphasé sera :

  • Pour une tension de 230 V : √3 x 230 V x 25 A = 9.9475 kVA
  • Pour une tension de 400 V : √3 x 400 V x 25 A = 17,300 kVA

Quelle puissance de compteur (en kVA) pour quelle intensité (Ampère) ?

La puissance du compteur en kVA dépend directement de l’intensité et de la tension du courant alimentant le logement. Le calcul intensité triphasé disjoncteur peut alors se faire en tenant en compte de la puissance apparente. Pour déterminer la puissance à prévoir selon l’intensité nécessaire dans votre logement, retrouvez dans le tableau suivant le rapport entre l’intensité et la puissance en monophasé et en triphasé :

Intensité Puissance pour 230 V (Monophasé) Puissance pour 230 à 400 V (Triphasé)
63 A 14,5 kVA De 25,1 à 43,6 kVA
50 A 11,5 kVA De 19,9 à 34,6 kVA
40 A 9,2 kVA De 15,9 à 27,7 kVA
32 A 7,4 kVA De 12,7 à 22,2 kVA
25 A 5,8 kVA De 10 à 17,3 kVA
20 A 4,6 kVA De 8 à 13,9 kVA
16 A 3,7 kVA De 6.4 à 11,1 kVA

Comment augmenter la puissance électrique de mon installation?

Augmenter la puissance électrique de son installation peut être nécessaire si les besoins en électricité du logement augmentent. En fait, le compteur risque de disjoncter si la puissance apparente souscrite est dépassée. Un dépassement de puissance est également souvent facturé avec des majorations.

Afin d’augmenter la puissance électrique de son installation, deux solutions sont possibles :

  •         Augmenter la puissance du compteur en contactant son fournisseur d’électricité sans changer de raccordement en triphasé ;
  •         Transformer son installation monophasée (moins puissante) à une installation triphasée pour augmenter la puissance du compteur.

Quelle que soit la solution choisie pour bénéficier de plus de puissance, il est conseillé de demander conseil à un électricien ou à son fournisseur d’électricité.

Quel est l’intérêt du triphasé ?

Passer du monophasé au triphasé constitue une solution efficace pour augmenter la puissance de son installation électrique. Cette opération permet de combler les besoins en électricité d’une habitation. Un système triphasé est plus adapté aux nouvelles générations d’appareils ménagers et électroménagers actuels.

Un système triphasé avec 3 câbles conducteurs de phase couplés à une phase neutre présente également d’autres avantages d’ordre technique. Il permet de :

  •         Réduire les pertes en ligne lors du transport de puissance ;
  •         Créer un champ magnétique tournant ;
  •         Bénéficier de plusieurs tensions dans son logement (230 V ou 400 V) ;
  •         Faire des économies sur le fil conducteur ;
  •         Garantir l’alimentation des moteurs bon marché ;
  •         Bénéficier d’un taux d’ondulation plus faible lors de l’utilisation d’un redresseur.

L’utilisation d’un système triphasé se montre surtout avantageuse dans les logements énergivores et les locaux professionnels nécessitant une énergie électrique importante. Le triphasé est également recommandé pour faire fonctionner les machines demandant une puissance apparente supérieure à 18 kVA.

quentin